Grab, 750 millions de dollars pour du taxi, des VTC, de la livraison…

Grab, 750 millions de dollars pour du taxi, des VTC, de la livraison…

  • Grab, ex-GrabTaxi, a réalisé le plus gros tour de table de son histoire à hauteur de 750 millions de dollars pour s’étendre en Indonésie.
  • Depuis son lancement en 2011, la start-up singapourienne a levé 1,43 milliard de dollars.
  • Grab a basculé de la réservation de taxis vers une plateforme de services de transport, proposant des VTC, des motos-taxis, du covoiturage et de la livraison.

Le montant

L’application de réservation de taxis Grab (ex-GrabTaxi) vient de boucler un tour de table de 750 millions de dollars mené par le Japonais SoftBank Capital. Il s’agit de la levée la plus importante réalisée par la start-up singapourienne. Cette opération porte le montant total investi par Grab depuis sa création à 1,43 milliard de dollars.

Le marché

Fondée en 2011 par Tan Hooi Ling et Anthony Tan, Grab a développé une application de réservation de taxis. Initialement baptisée GrabTaxi, la start-up basée à Singapour a changé de nom en janvier dernier pour devenir simplement Grab. Cette modification a été accompagnée du lancement d’une nouvelle offre de services de transport. Grab a ainsi intégré à sa plateforme les VTC (GrabCar), les motos-taxis (GrabBike), le covoiturage (GrabHitch) et la livraison (GrabExpress).

Avec cette diversification de son activité, Grab revendique 1,5 million de réservations quotidiennes dans 6 pays (Singapour, Malaisie, Indonésie, Thaïlande, Vietnam et Philippines) et 31 villes en Asie du Sud-Est. Selon la start-up, 1 passager sur 4 utilise plusieurs de ses services. L’application mobile de Grab fonctionne également aux États-Unis en raison de son partenariat avec Lyft, principal rival d’Uber outre-Atlantique.

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, Grab prévoit d’étendre sa part de marché en Indonésie. Dans ce pays, la start-up singapourienne est en concurrence avec Uber et l’entreprise indonésienne GoJek, positionnée sur le même segment d’activité.

En parallèle, Grab va poursuivre le développement de son portefeuille mobile GrabPay et de ses capacités d’apprentissage automatique dans les laboratoires de l’entreprise à Pékin, Seattle et à Singapour. La start-up cherche notamment à développer de nouvelles fonctionnalités comme Flash, qui permet de réserver plus rapidement un taxi ou un VTC parmi les véhicules disponibles à proximité immédiate de l’utilisateur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *